Tous les articles par titibreuil

Fin de la deuxième partie < FRIEBURG>

Samedi 05 août , le temps est de la partie pour notre journée découverte de Frieburg, en ce matin de bonne heure direction la gare pour 30mn de train pour atteindre la le centre ville.

Frieburg center « tout le monde descend…. »

notre première direction « colombi park » le temps de se repèrer sur la carte .

Infos sur Frieburg

« On est là en présence d’un petit bijou. Située dans la vallée du Rhin, aux portes de la Forêt-Noire, avec ses maisons de style gothique, baroque et modernes, ses 2km de murailles, ses 11 tours et sa rivière bucolique aux rives verdoyantes, Freiburg a des airs de petit paradis sur terre. ».



Musée historique

Colombischlössle (Musée archéologique)

C’est entre 1859 et 1861 que l’architecte fribourgeois Georg Jakob Schneider érigeait l’ancienne maison de maître dans le style Tudor gothique et enjoué de l’ère médiéval britannique.

Au centre du jardin luxueux, entouré de massifs de fleurs, de fontaines et de sculptures, le château apparaît comme une Fata Morgana du 19ème siècle. Laissez-vous simplement ensorceler !

Freiburg Colombischlössle

Une arrivée par le coté Ouest ,et vous pénétrer sous une allée de vignes …

Le musée archéologique dans la villa de maître entraîne les visiteurs dans un voyage à travers les millénaires.Si tu veux visiter le jardin et le musée en vision 360°, clic sur le l’icône ci dessous 


Nous repartons plein est pour regagner la zone piétonne du centre. Universitätskirche (Église de l’université)

L’édifice religieux érigé de 1683 à 1701 pour le collège des jésuites de Fribourg appartenait dans un premier temps à l’ordre du même nom. Quelques années après sa radiation, cet édifice religieux et ses bâtiments dont l’ancienne université, devenaient, en 1793, la propriété de l’Albert-Ludwig-Universität.Ho! nous sommes partis de bonne heure et notre ventre nous rappelle que c’est l’heure du petit déjeuner, au vu du temps nous optons pour une terrasse de plein air.

 

 

 

 

Et oui nous sommes bien au pays de la bière … sous toutes ses formes .

 

 

 

 

 

 


Les transports

à pied ( conseillé )

En vélo ( de nombreux loueurs disponible sur place)

Ou en Tram pour les moins courageux …



Le théâtre municipal créé en 1866 ouvrait  sa première saison théâtrale. En 1905, la scène théâtrale de l’époque installée dans le Couvent des Augustins, prenait place dans le bâtiment actuel de la Bertholdstrasse. Ce bâtiment de style néobaroque a été construit par l’architecte berlinois Heinrich Seeling sur le site de l’ancien bastion du Dauphin.


La place de l’ancienne synagogueLa synagogue de Fribourg-en-Brisgau, inaugurée en 1870, a été détruite en 1938 lors de la nuit de Cristal comme la plupart des autres lieux de culte juif en Allemagne. Reste maintenant un mémorial. Pour plus d’informations :https://fr.wikipedia.org/wiki/Synagogue_de_Fribourg-en-Brisgau_(1870-1938)


Je vous propose maintenant une petite  flânerie dans les ruelles aux maisons toutes plus belles les une que les autres, lever bien les yeux pour en découvrir tous les détails, avant de se diriger vers la petite Venise locale…


La petite Venise de Frieburg

Les façades pittoresques des anciennes maisons avec leurs fenêtres fleuries se reflètent dans les eaux claires du quartier des tanneurs et pêcheurs (Gerberau et Fischerau).

 

 

 

Les habitants de Fribourg appellent ces ruelles idylliques, entre la Porte de Martin et la Porte des Souabes, la petite Venise.Savourez l’atmosphère sereine et flânez dans les ruelles par une journée ensoleillée en passant devant de petites galeries, des cafés conviviaux et des boutiques.

« Celui qui, étranger à la ville, entre dans Fribourg, sera agréablement surpris par les nombreux cours d’eau cristalline à ciel ouvert qui sillonnent les rues. »    Bächle (Les rigoles de Fribourg)

Aujourd’hui comme autrefois, l’eau est source de vie et anime la ville. Au 12ème siècle déjà, à l’époque de la fondation de la ville, les rigoles approvisionnaient la population en eau potable, en eau à usage sanitaire et servait aussi à lutter contre les incendies.

selon la légende, celui qui par mégarde y pose un pied devra marier un fribourgeois ou une fribourgeoise.

Attention, une grande prudence est également recommandée au « Gewerbebach » (ruisseau des corps de métier). Depuis 2001, un crocodile y fait régulièrement son apparition !

Si regarde bien au centre du cours d’eau…

 

Nous en profiterons pour faire une pause gastro dans une brasserie locale le long de l’eau, et par cette chaleur la boisson locale sera la bienvenue.

Après avoir l’estomac bien rempli direction la suite de notre balade au cœur de Frieburg.

 

Martinstor (Porte de martin)

La Porte de Martin, tout comme les autres quatre tours, était intégrée dans l’alignement des remparts de ville et reliée au chemin de ronde.

 

 

 

 

 

 

Un parvis cossu situé sur le côté extérieur de la ville ainsi qu’un pont au-dessus du fossé d’une largeur de 12 mètres et d’une profondeur de cinq mètres permettaient de renforcer le système de défense. L’ouverture de jadis du chemin de ronde est aujourd’hui encore visible à l’est, à environ 6 mètres de haut.

Schwabentor (Porte des Souabes)

La Porte des Souabes, porte de la ville destinée à la protection des citoyens, a été érigée au milieu du 13ème siècle dans l’enceinte de la fortification.

Münster (Cathédrale de Fribourg)

la construction s’est étalée sur plus de 300 ans. Sa planification a nécessité une incroyable clairvoyance – au-delà de plusieurs générations.

La plupart des maîtres d’ouvrage n’avait pas la chance de voir le résultat final et devait de ce fait faire confiance et espérer que la construction de la cathédrale soit achevée conformément à leurs prévisions.

La Cathédrale de Fribourg, le « Münster », épargné miraculeusement par les bombes de la guerre, raconte de nos jours plus de 800 années d’histoire. Un tel monument historique se doit d’être conservé et il est donc, presque chaque jour de l’année, soigné, nettoyé et restauré.

La Cathédrale de Fribourg, le « Münster », épargné miraculeusement par les bombes de la guerre, raconte de nos jours plus de 800 années d’histoire. Un tel monument historique se doit d’être conservé et il est donc, presque chaque jour de l’année, soigné, nettoyé et restauré.

Je te propose de faire le tour virtuellement avec une vue en 360°, clic sur l’icône du site Tourist.net.Si tu veux plus d’information, je te conseille d’aller sur le site : https://visit.freiburg.de/fr/ressentir-fribourg/vieille-ville-historique-green-city-et-l-architecture-de-demain

Voilà il est temps de reprendre le train pour revenir au camping surtout que ce soir c’est un jour exceptionnel le Chef prend une année de plus donc j’ai mis mon tee-shirt spécifique…

A défaut de gâteau, on a des idées …


 

Allemagne (au cœur de la forêt noire) 2 ème Partie

 

 

 

Les cascades de Todtnau

Au cœur des montagnes de Todtnau, en Haute Forêt-Noire, entre les stations de vacances de Todtnauberg et d’Aftersteg, les cascades de Todtnau se déversent d’une hauteur de 97 m dans les profondeurs et sont les plus hautes cascades naturelles de Bade-Wurtemberg, un spectacle à couper le souffle.(info:https://www.tourisme-bw.fr/attractions/les-cascades-de-todtnau-2ef677d425)

En route pour une petite grimpette qui semble soft au départ mais qui va nous réserver des surprises…

Au sommet aprés une bonne grimpette, nous arrivons au  spectaculaire pont suspendu au-dessus de la Cascade près de Todtnau. il qui se fond dans le paysage environnant. Le pont offre  des sensations unique et offre aussi une technologie de pointe qui attire à la fois les accros à l’adrénaline et les passionnés de technologie. Pont suspendu de Todtnau – Blackforestline

Waouh… j’ai les chocottes pour elle, nous ont a décidé de rester sur la terre ferme…Avec une longueur totale de 450 mètres et une hauteur de 120 mètres au-dessus du sol, le pont offre une expérience inoubliable et une vue imprenable sur le Wiesental.

Quelques informations techniques pour les curieux:

Le poids total du pont est de 120 tonnes, le pylône pesant 46 tonnes. La passerelle pèse 55 tonnes, tandis que les deux câbles de suspension pèsent 15,4 tonnes et le câble éolien 3 tonnes. Le pont a une portée exacte de 450 mètres et une hauteur de 120 mètres au-dessus du sol. La capacité de charge maximale de la Blackforestline est de 1000 personnes et le diamètre des câbles de suspension est de 76 millimètres.La Blackforestline est conçue de telle manière qu’elle peut être parcourue en toute sécurité par vent et par temps. Le pont peut osciller légèrement, mais cela est normal et fait partie de l’expérience.

Dommage que le temps n’était pas de la partie…Cela mérite bien une petite forêt noire pour se remettre des émotions


Comme si nous n’en avions pas assez des sensations fortes, il faut maintenant faire de la luge sans neige…

 

La piste de luge la plus spectaculaire d’Allemagne vous attend sur le Hasenhorn à Todtnau.

Vous parcourez la route longue de 2,9 km qui descend dans la vallée sur des traîneaux guidés par rail – vous définissez vous-même le rythme

 

 

Des vagues, des virages serrés et trois boucles absolument délirantes viennent pimenter le tout. Avec ses trois grandes boucles et de nombreux virages serrés, la descente est pleine de surprises. Un télésiège ultra moderne conduit les visiteurs vers le point de départ au sommet du Hasenhorn. De là, on a une vue à couper le souffle sur les montagnes de la Forêt Noire.

Alors accrochez vous ….

Profitons d’une accalmie dans le temps pour visiter la petite ville au bas de la station qui possède une très belle église.

 

 

 

 

 

 


Étape suivante:

Abbaye St. Trudpert

Ancienne abbaye bénédictine, un édifice majestueux perché sur une hauteur. Érigée sur la tombe de saint Trudpert. D’après la légende ce saint, vraisemblablement un missionnaire irlandais écossais, aurait établi son ermitage à cet endroit vers 604.

 

 

 

Aujourd’hui, c’est la congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Marc qui occupe la maison provinciale située dans l’enceinte du cloître. Elles organisent d’ailleurs des journées de méditation, d’exercices spirituels, de colloques et de manifestations, selon l’esprit du message de foi enseigné par saint Trudpert.

 

 

 

 

 


Notre prochaine visite se situ dans la petite ville de Staufen im Breisgau , une cité médiévale du Bade-Wurtemberg . Dans ces ruelles tortueuses a vécu  le légendaire mage et alchimiste docteur Faust auquel les seigneurs de Staufen ont fait appel afin de leur fabriquer de l´or.(conte,légende ou vérité …)

C’est dans l’auberge historique « Zum Löwen“   que vécut le docteur Faust jusqu´à sa mort. C´est ici qu´il fût rappelé en l´an 1539 par Mephisto, un des principaux disciples du diable. Une peinture sur la façade montre Mephisto brisant la nuque à Faust.

 

 

 

De nombreuses façades évoques un moment précis de la ville.Ici la fresque évoquant la Révolution allemande et les insurrections républicaines badoises de 1848 et 49

Je vous laisse déambuler dans la ville avec le diaporama.

 

Et voilà la journée est finie il est grand temps de nous rapprocher de notre grande destination de demain, la ville de Frieburg.

Les campings autour de la ville étant pris d’assaut, nous nous éloignons de quelques kilomètres, nous prendrons donc le train pour regagner le centre-ville.


 

et après ceci, une petite saucisse de la région.

Clic sur l’icône ci dessous pour accéder à la visite de Freiburg

Allemagne (au cœur de la forêt noire) 2 ème Partie (suite)

Pour la suite de cette deuxième partie, direction le lac SCHLUCHSEE

Nous ferons une très courte halte car comme vous le voyez le temps n’est pas de la partie et nous allons plutôt continuer sur le point suivant …


Le Musée Hüsli

Après la construction de la maison en 1912 en tant que résidence d’été de la chanteuse Helene Siegfried, née à Lörrach, elle est devenue un musée du quartier de Waldshut depuis sa mort en 1966.

Depuis sa construction en 1912, l’équipement a été collecté dans les fermes de la région et constitue aujourd’hui une précieuse collection d’art populaire de la Forêt-Noire, en particulier des XVIIIe et XIXe siècles.

Alors en avant pour une petite visite.. Avec son toit tombant très bas, ses salles accueillantes aux plafonds, portes, placards peints et ses poêles en faïence, elle fit de sa « Hüsli », comme elle appelait elle-même sa maison, une œuvre d’art totale.

Elle collectionnait les horloges, la porcelaine et la peinture sur verre, les tableaux, le verre et les sculptures en bois : l’ensemble est conservé dans un intérieur resté en l’état d’origine. La collection amassée avec amour par sa propriétaire comprend des objets d’art sacré et profane, de nombreux objets d’usage quotidien. Tout est authentique, ancien, et pour l’essentiel gardé en l’état, comme si la chanteuse allait franchir la porte à l’instant pour revenir vivre dans sa belle maison.

 

 

 

 

 

 

Bon, le temps ne s’améliore pas donc direction le 4×4 pour sécher un peu . Nous allons prendre la direction de la source du Danube pour découvrir une curiosité à ce sujet.

Quand on vient  en Forêt-Noire il faut s’accommoder du temps … c’est une région très verte ……


DONAUESCHINGEN

En premier nous allons visiter l’église St Johann. Cette jolie petite église surplombe la source du Danube. Elle est de style baroque, bien rénovée et très lumineuse.

Cette église est construite dans un style baroque bohémien

En entrant ce qui frappe en premier c’est la blancheur des murs qui font ressortir de magnifiques peintures et sculptures. La Maître Hôtel en bois sculpté vaut le détour.

 

 

 

 

 

 

 

La source du Danube

Le bassin de la source officielle, dans le parc du château, a été aménagé en 1875 à la demande du prince Charles Egon III de Furstenberg (1820-1892)

 

 

 

 

L’eau qui jaillit entre l’église collégiale saint-Jean et le château de Donaueschingen

La statue intitulée « Die Baar » qui symbolise le relief en forme de plateau où le fleuve prend ses sources1, montre à une jeune fille, le Danube. Réalisée initialement mais non achevée par Franz Xaver Reich en 1875 l’oeuvre a été relevée et intégrée dans un cadre en marbre par Adolf Heer.

 

 

Une tradition voulait qu’autrefois, les hôtes du château prennent un bain dans le bassin quelqu’en soit la saison …Tout autour de la source ,les signes du zodiac sont gravés dans la pierre.Autre point à visiter absolument :

La brasserie des Princes de Fürstenberg

La bière de la brasserie Fürstenberg à Donaueschingen passe par une des meilleures bières du monde à juste titre. Visites de la brasserie : Lundi – vendredi à 14.30, mais surtout profiter d’une table en terrasse pour déguster la bière pression, avec modération bien sûr…

Et moi j’ai pas droit à une petite mousse ?

Les serveurs et serveuses sont en habit traditionnel

Et question bières, ils n’en manqueront pas ….

Le centre ville de Donaueschingen a été reconstruit après l’incendie de 1908 avec une vision architecturale perspicace. Les éléments de l’Art Nouveau et de l’Historicisme dominent les façades dans la Karlstraße.

 

 

 

 

Aller, clap de fin de la journée, direction le bivouac

Plus tranquille , impossible … juste la nature et un autre baroudeur a la dimension  plus encombrante


Journée trekking , en avant, bien chaussé et avec des bâtons de marche …

 

  • Départ Schattenmühle
  • 11 135 Pas
  • distance parcourue 8,4 Km
  • Dénivelé 340 m
  • Temps: soleil et 24°c
  • 60% forêt, 10% plaine, 30% crapahute .

Direction le bas de la vallée pour aller faire un petit pique-nique au bord de la rivière qui serpente au creux du vallon. Une multitude de chemins s’entrecroisent dans tous les sens et il est difficile de savoir lequels prendre sans une bonne carte d’étamajo . Alors nous partons au feeling …

 

 

 

Mais enfin le fond de la vallée laisse apparaitre un petit coin idilique pour un petit pique nique, encore un pont de bois à passer et nous y seront.

Et voilà , tranquille pour une petite dégustation de sandwichs maison.et pour jouer à Koh-Lanta maison …Bon, il vat faire demi-tour ou quoi… Sinon il vat revenir trempé

 

Il est tard et nous devons maintenant remonter, toujours en profitant de se beau paysage.


Nous allons vers notre 5 ème bivouac, lui aussi avec son originalité puisqu’il se situe dans une fabrique de bières…

Coté culinaire ,nous testons une espèce de pâte ou pâté de jambon de la forêt noire … enfin peut-être…

 

 

 

 


Le Titisee est un lac d’origine glaciaire, il s’est constitué derrière une moraine remontant à la glaciation de Würm. Ses caractéristiques et ses dimensions en font le parfait symétrique du lac de Gérardmer côté français. La ville de Titisee-Neustadt, qui s’est développée au nord-est du lac, profite largement du tourisme.

 

 

Le lac offre de bonne balade en bateau moteur ou électrique et aussi en pédalo (quand il fait beau)

Titisee est l’endroit idéal où passer du bon temps en famille, entre amis ou en amoureux. Titisee n’est pas très grand. Vous aurez rapidement fait le tour à pied. Profitez-en pour faire une pause gourmande dans l’un des salons de thé du village, et dégustez une part de gâteau Forêt Noire, la spécialité du coin ! Côté salons de thé et restaurants, vous aurez l’embarras du choix !

Coté boutiques de mode ou babioles en tous genres vous n’aurez que le choix mais attention au « made in Taïwan » la chine possède la moitié des magasins.

 

 

 

Et voilà la pluie nous a rattrapé …et le froid aussi…Unis à mon copain la « saucisse » de Titisee, je vous dit à la prochaine visite toujours plus haut ….

 

 

 

 

 


Le sommet du Feldberg 1493 m

 

 

Le Feldberg est le point culminant du massif de la Forêt-Noire, 1 493 m. Situé au sud-est de Fribourg-en-Brisgau,Il accueille une station de ski de taille moyenne, avec 14 remontées mécaniques et 26 km de pistes de ski alpin.=et des tremplins de saut à ski. Le Feldberg dispose du plus vaste domaine skiable de la Forêt-Noire.En route pour le sommet, muni de bonnes chaussures de marche nous commençons par un sentier bitumé, mais très vite il va laisser place à un sentier en terre au dénivelé important. Le panorama nous laisse admirer la forêt qui s’étend à perte de vue.Le paysage varié autour du sommet principal du massif offre de nombreuses possibilités d’activités de plein air. Que ce soit en randonnée dans les vallées, Grimper en montagne ou des promenades relaxantes  – il y a ici quelque chose à découvrir pour tous les amoureux de la nature. La diversité de la nature et les vues impressionnantes font de cette région une expérience unique.

Un radar pour les randonneurs !!! Mais non, il s’agit d’un Photos-book, gratuitement recevez par internet un souvenir du sommet.En quelques minutes, clic clac dans la boite puis sur votre GSM.

 

 

Oups, le temps passe très vite, il est grand temps de redescendre…

 

 

 

 

 

Une petite pose, j’ai mal aux pattes …….

De retour à la station, visiblement nous ne pouvons pas dormir sur les grands parking, malgré qu’en cette saison il ni a pas grand monde. Un rapide coup d’œil sur la montre (17H00) il est grand temps de trouver soit un bivouac soit un camping …

 

 

Ce sera un camping, il a fallu parlementer avec le gérant car nous avions dépassé l’heure d’arrivée… mais une employée Française a convaincue son patron de nous laisser entrer, ouf …

Ce soir le chef prépare du poisson pané au riz de Camargue et tomates frites, Humm….

 

Et une petite partie de 421 avec la déesse Shiva…

Et moi je vous présente mon nouveau copain de voyage trouvé dans une petite boutique local sous une pluie battante. Un gnome de la Forêt-Noire

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Allemagne (au cœur de la forêt noire) 2 ème Partie

Cette deuxième partie va nous emmener à Fribourg en passant par la région des lacs Schluchsee et Titisee sans oublier Donaueschingen (source Danube), une Rando forêt de Schattenmühle ,  le sommet du Feldberg (1493m), Chute  Todtnauberg (pont passerelle)…Bon alors en route ….vu le programme de cette partie on va avoir mal aux patounes...


SCHLUHUWANAPARK

Au nom imprononçable, cette balade permet d’apprécier la nature renaissante suite aux dégâts subis par la forêt lors de la tempête Lothar de fin décembre 1999. L’idée de la création du sentier date de là. Avec le bois des arbres abattus par le vent et les souches, a germé l’idée de créer ce sentier en boucle d’environ 2 kilomètres accessible à presque tous.

 

 

Le parcours est agrémenté de nombreuses sculptures dont la plupart sont peintes. Elles représentent des personnages ou des animaux.
Ballade ombragée très sympa.

C’est parti pour deux bonnes heures de  découverte forestière, le temps n’est pas vraiment de la partie mais il ne pleut pas. Un avantage la forêt est presque vide de toutes formes humaines, où presque … Nous vous laissons découvrir les petites merveilles de sculptures peintes découvertes au détour d’un sentier ou cachées derrière les feuillages d’une haie d’arbres .

Un peu de détente, ici on joue de la musique … ou du moins on essaye …

 

 

 

 

Et ici, on s’entraine pour les prochain jeux Olympique …

Fini de jouer avec les pantins de bois, maintenant direction le ravitaillement boissons .

On ne peut pas partir sans  visiter une fabrique de bière …

 

 


Brasserie Badische Staatsbrauerei

Bienvenue au pays de la bière Tannenzäpfle ! Les plaisirs d’une bonne dégustation vous attendent à 1000 m d’altitude en Forêt-Noire.

La brasserie a été fondée en 1791 par le Prince-abbé de l’Abbaye de Sankt-Blasien  afin d’encourager le développement économique de la région. En 1806, la propriété en fut transférée au Grand-Duché de Bade. La brasserie prit le nom de Großherzoglich Badische Staatsbrauerei Rothaus (Brasserie grand-ducale d’État du Bade Rothaus) jusqu’à l’abolition de la monarchie en 1918.

En 1919, elle fut nommée Badische Staatsbrauerei Rothaus (Brasserie d’État du Bade Rothaus). Bien que la brasserie soit aujourd’hui la propriété exclusive du land de Bade-Wurtemberg, le successeur du Land de Bade, ce nom a toujours cours.

Les bières de la brasserie sont vendues dans des bouteilles de 50 ou 33 cl, le nom de la version 33 cl comportant le mot Zäpfle, qui signifie « petite pomme (de pin) », en référence à la Forêt-Noire dans laquelle se trouve la brasserie

Les étiquettes présentes sur les bouteilles figurent une jeune femme blonde en tenue traditionnelle, appelée Birgit Kraft. Ce nom est un calembour : dans le dialecte alémanique local, « Bier git Kraft » (« Bier gibt Kraft » en allemand) signifie : « la bière donne de la force »

Durant les années 1990, Rothaus a connu une forte croissance de ses ventes et a accru sa popularité au-delà du Bade-Wurtemberg. L’usine c’est considérablement modernisée pour faire face à la demande internationale du marché de la bière.

 

 

 

On ne pouvait pas repartir sans une petite dégustation ..


Direction maintenant la tour panoramique de Riessenbühlturm,

Si vous êtes sans un guide ,elle est difficile a trouver, on là voie de loin, mais il faut utiliser son sens de l’orientation pour trouver le bon chemin qui y mène, les panneaux de signalisation sont très rares.

 

 


la tour panoramique de Riessenbühlturm

 

 

Après une bonne demi heure de marche à travers la forêt, on arrive au pied de la tour. Il reste encore 140 marches à gravir pour voir un panorama somptueux sur La région. 

 

 

 

 

La grimpette depuis le centre village se fait en 3/4 h environ, par des chemins plus ou moins bien pavés, certains étant particulièrement désagréables (cailloux qui roulent, etc …)

La montée semble les avoir épuisés … et pourtant Il reste encore 140 marches à gravir pour voir un panorama somptueux sur La région.

 

 

 

 

La tour offre une magnifique vue à 360 degrés.

Il est temps de redescendre et d’aller chercher notre point de bivouac, dans cette région pas facile de trouver un petit coin tranquille. mais profitons de la descente en pleine forêt pour apprécier la faune et la flore locale


Un stop dodo bien mérité, profitons du beau temps pour faire la tambouille en extérieure …La nuit tombe avec le froid, nous rapatrions donc à l’intérieure pour le repas pendant que Wapi se prend pour danseur de rue avec son poste de radio….

 

 

 

 

>> Suite 2 ème partie 

 

 

Allemagne (au cœur de la forêt noire) 1ère Partie

Pour commencer le temps n’est vraiment pas avec nous , nous allons faire les 700 km qui nous séparent de l’entrée en forêt noire sous des averses. Partis de très bonne heure nous espérons arriver au premier camping avant 17H car après cette heure il est très difficile d’avoir une réception ouverte, donc messieurs les campeurs arrivés de bonne heure si vous désirez avoir une place…


Château-fort de Rothelin

Pour notre première halte , un site impressionnant . Visible de loin, le pittoresque château de Rothelin siège sur un promontoire boisé à l’extrémité du Wiesental. Sa situation à proximité immédiate du Rhin jouait autrefois un rôle capital

Un peu d’histoire …

Depuis sa création au XIIe siècle, le château est le siège ancestral des seigneurs de Rothelin, il est au Moyen Âge le centre d’échanges culturels. L’extension du château à ses dimensions actuelles remonte également à la dynastie des Hachberg. Le château passa aux mains de la maison de Bade en 1503, détruit par la France en 1678 et depuis le XIXe siècle, la ruine renait de ses cendres et suscite de nouveau l’engouement des touristes  pour son caractère romantique et son environnement pittoresque.

Suivez le guide et surtout n’oublier pas le pourboire pour m’acheter un pot de miel..

 

Un pont-levis mène à la basse-cour

Le vaste château est divisé en deux parties : la basse-cour et le château supérieur. Les deux imposants donjons confèrent au château sa silhouette unique. clic et découvre les  détails


BAD SÄCKINGEN

Cette étape est l’une des curiosités de notre voyage, la ville possède un magnifique pont couvert regarder la suite de l’article pour en savoir plus ….

Avec une longueur de 203,4 mètres, le pont en bois de Bad Säckingen est le plus long pont couvert en bois d’Europe. Il relie la ville allemande de Bad Säckingen au village de Stein en Suisse.

Du village de Bad Säckingen vous entrer dans le pont…

Au milieu une ligne vous indique le passage de la frontière …

                                                     ça y est vous êtes en Suisse

Mais ne partez pas sans faire un tour dans le petit village . Bad Säckingen est une romantique ville thermale sur le Rhin supérieur. Laissez-vous embarquer par le charme fou des façades des maisons, des fontaines et de la cathédrale baroque St. Fridolin. Je vous laisse découvrir en cliquant sur la photo ci-dessous.

Vous apercevrez les tours claires de la cathédrale St. Fridolin de loin. Ce splendide édifice rénové dans le style baroque aux 17ème et 18ème siècles rappelle la grandeur et l’importance de l’ancien couvent à l’origine de la construction de la ville.