Archives de catégorie : USA

New-York City Intramuros

Le 05/12/19 après notre arrivée tardive de l’aéroport, il est temps de découvrir la ville à la tombée de la nuit.

 

 

 

Tout de suite nous voilà dans l’ambiance de la Grande Pomme, klaxon, sirène de police, sirène de pompier … Welcom to NYC

Contrairement aux villes européennes, les principales rues et les avenues de New York ne portent pas de noms mais des numéros. Voici le pourquoi en quelques lignes.

La première chose qui vous interpelle en arrivant à New York , c’est que  la majorité des rues et des avenues de New York  sont  repérées  par des numéros. Pourquoi ce système ? Les numéros ont été imposés en 1811 avec l’adoption du plan en damier destiné à organiser la ville. La petite New York de l’époque se mettait à grandir et il fallait trouver un système d’urbanisation à la fois simple et fonctionnel. Les numéros présentaient alors l’avantage de permettre aux habitants de ne pas se perdre : il suffit de savoir compter pour s’y retrouver !( info de : https://www.cnewyork.net/guide/new-york-questions/pourquoi-numeros-rues-avenues-new-york/)

Avec le décalage horaire nous ressentons une petite fatigue et nous ne pousserons pas plus loin pour aller voir les illuminations de la ville, mais déjà sur le chemin nous commençons à voir les prémisses .

 

 

 

 

Pour L’instant il s’agit de trouver un restaurant pour calmer notre petit creux, mais la dure réalité nous rattrape, NYC n’est pas réellement une destination pour les épicuriens Français… sauf si vous êtes follement amoureux des burgers et autres plats de fast-food qui vous ferons ressembler à l’icône emblématique des pneus Michelin….

Pas de problème quelque soit l’heure, la ville ne s’arrête pas, vous pouvez manger même très tard, bien souvent dans un restaurant asiatique.Bonne appétit ……


 

 

 

 

NYC Jour 2

Allez En piste pour le deuxième jour, direction la Statue de la liberté, mais avant direction le Mac Do du coin de la route pour un petit déjeuné à l’Américaine, meilleur que le petit déjeuner de l’hôtel et surtout beaucoup moins cher.

D‘abord une petite photo du célèbre Madison Square Garden, la salle actuelle est officieusement connue comme The World’s Most Famous Arena. Elle est actuellement le plus ancien aréna fonctionnel de la Ligue nationale de hockey. Il est aussi capable d’accueillir de grands spectacles de sports ou de variétés.Dans le passé. c’était un haut lieu de la boxe. La plupart des grands combats américains se sont joués au Madison Square Garden, notamment la première rencontre Joe Frazier-Muhammad Ali. Avant que certains organisateurs de combats de boxe comme Don King ou Bob Arum décident de faire jouer les grandes rencontres à Las Vegas, le Garden était considéré comme la Mecque de la boxe.

Le ville grouille de monde quelques que soit l’heure, il faut de temps en temps jouer du coude pour se frayer un passage.Les bâtiments ou églises anciennes côtoient les grands buildings Il n’est pas rare d’apercevoir dans un petit bout de parc des écureuils qui ne semblent pas être apeurés par la foule des alentours.

 

 

Un petit Conseil de Wapi, réserve à l’avance ton billet pour la visite et surtout prend ton mal en patience car la queue pour arriver aux ferrys peut atteindre quelques heures …..Et oui, ont est là dedans depuis plus d’une heure déjà … Heureusement qu’il y a des moments mémorables …Bon, après deux heures vingt minutes , nous voilà enfin sur le bateau en direction de ce petit ilot en plein milieu de la baie où a été érigé la statue offerte par la France et construit par Mr Eiffel.La Liberté éclairant le monde, ou simplement Liberté, plus connue sous le nom de statue de la Liberté, est l’un des monuments les plus célèbres des États-Unis. Cette statue monumentale est située à New York, sur la Liberty Island, au sud de Manhattan, à l’embouchure de l’Hudson

En effet, c’est le sculpteur français Bartholdi qui a créé la Statue de la Liberté en 1884. Mais cette statue est un cadeau de la France aux Etats-Unis pour fêter l’indépendance américaine. Elle a donc été construite à Paris par Gustave eiffel, démontée et transportée par bateau en Amérique.

Avec plus de 4 millions de visiteurs par an, la statue de la liberté est un point de passage obligé pour tous ceux qui visitent la grosse pomme, et pour seulement 3 petits dollars supplémentaires, on peut s’offrir la  monter au sommet de la grande dame et d’admirer toute la skyline de New York. Un point de vue aussi insolite qu’époustouflant, on aurait tort de ne pas en profiter !Encore un petit peu de bateau pour regagner non loin de là une petite ile haut lieu de l’immigration entre 1892 et 1954 .Ellis Island est une île située à l’embouchure de l’Hudson à  moins d’un kilomètre au nord de Liberty Island qui abrite la statue de la Liberté.

Le musée officiel du pays est la chronique de toutes les époques de l’immigration américaine.Entrons au cœur de ce musée riche en émotions construit dans les bâtiments qui accueillaient les candidats à la citoyenneté américaine.

Après avoir été abandonné pendant plusieurs années, l’Ellis Island Immigration Muséum a ouvert ses portes en 1990 après une fidèle rénovation, gardant l’atmosphère de l’époque.

Ellis Island a vu passer plus de 12 millions de candidats à l’immigration. Ellis Island était le point de passage obligatoire des migrants venus tenter leur chance aux Etats-Unis. On dit que plus de 100 millions d’Américains auraient un ancêtre qui serait passé par Ellis Island.

Pour plus d’information je vous conseille le site https://newyorkmonamour.fr/ellis-island-museum/

C’est pas tout, mais il commence glouglouter mon estomac, et il y a dans le musé des odeurs de burger frite …


La nuit tombe sur la grande pomme, il est temps de prendre le dernier ferry pour regagner la ville en passant non loin du pont de Brooklyn.