Archives de catégorie : Non classé

Jour-17- St Gilles Les Baleines et Dauphins

Un autre moment intense de notre périple, de Saint Gilles nous embarquons pour une demie journée de bateau à la recherche des baleines.

La chance est avec nous, car nous sommes en pleine période des amours et le spectacle que vous allez découvrir avec nous restera comme l’éruption de la Fournaise les moments très fort de notre voyage à la Réunion.

Ohé, je ne vois rien venir à part l’eau qui clapote sous la coque de notre navire…

 

Mais si la-bas ne serait ce pas un aileron de baleine ???

La Réunion c’est le paradis pour l’observation des baleines, surtout les baleines à bosse, classées parmi les espèces protégées.. Illustration avec une rencontre extraordinaire. Quelques minutes après avoir quitté le port de Saint-Gilles, sur la côte ouest, nous apercevons une baleine

Les baleines à bosse parcourent des milliers de kilomètres depuis l’Antarctique, pour retrouver les eaux chaudes de La Réunion pour venir s’y accoupler et donner naissance à leurs progénitures.

Observer ces mammifères majestueux et les acrobaties des baleineaux qui plongent et ressurgissent de l’eau le long des côtes de l’île, émerveillement assuré !Dans un souci de respect de ces majestueux mammifères marins, le label O²CR (Observation Certifiée Responsable des Cétacés à La Réunion) a été créé en juillet 2014. Il fixe des règles pour ne pas trop les déranger et il est attribué aux prestataires professionnels qui proposent ce type d’observation au grand public. Cela serait dommage de les voir disparaitre des côtes Réunionnaise à cause de personnes irresponsables qui sous prétexte d’une photos approche de trop prés les cétacés aux risques de ce faire renverser d’un coup de queue.

Les belles eaux de La Réunion recèlent de trésors marins, il est temps de quitter les baleines pour partir plus au large pour une autre rencontre… et les baleines semblent nous dire au revoir…

Mais que vois-je au loin !! Pascalou prend ton appareil photo il me semble voir « OUM »

 

C’est quoi, c’est qui « OUM » ?

 

 

Ben, tu connais pas les classiques de ton age ?  OUM le dauphin Hi Hi Hi …  Suit moi.

 

 

 

 

 

 

 

L’observation des dauphins tachetés pantropicaux ainsi que des grands dauphins communs est possible toute l’année.

Vous avez sûrement déjà pu voir des dauphins dans les bassins de certains parcs spécialisés, mais les avez vous déjà vu en totale liberté dans leur milieu naturel ?

Avoir l’opportunité de le faire est une chance qu’il ne faut surtout pas laisser passer …

Le ballet majestueux de ces mammifères qui jouent avec l’étrave du bateau devant nous restera un souvenir magique que je vous laisse découvrir avec le diaporama .

Un petit remontant local pour se remettre de nos émotions est le bienvenue.

 

 

Et oui il est temps de regagner la terre ferme

 

 


Il nous restait quand même un animal emblématique de l’océan que nous avons pas eu la chance de voir dans son milieu naturel.

Direction Keliona

Adresse : 46 Rue Gral de Gaulle, 97436, Réunion

Téléphone : +262 262 34 81 10

Kélonia est l’un des « musées » les plus visités à la Réunion.Vous pourrez le retrouver à Saint Leu, sur le front de mer. Il plaira beaucoup aux enfants puisqu’il s’agit en réalité d’une ferme à tortue !

Vous pourrez donc retrouver plusieurs bassins et différentes espèces, vous pourrez les voir, mais aussi les toucher puisqu’elles s’approchent facilement de la berge.

 

 

 

 

 

 

Article du complexe :Kélonia participe aux programmes de recherche de protection des tortues marines et de leurs habitats à La Réunion et dans l’océan Indien. L’observatoire a engagé pour cela des partenariats avec des équipes du monde entier. Le centre de soins de Kélonia accueille les tortues blessées ou malades, pour les relâcher en mer une fois guéries.


Rude journée … Il est temps de faire un petit dodo… Demain nous continuons notre périple en se rapprochant de la capitale.

 

Clic sur la tortue

 

 

 

 

LA RÉUNION – Jour 5 Côte Est

Le Musée Dan’Tan Lontan

Situé à Saint-André, vous y découvrirait une véritable « caverne d’Ali Baba », avec des dizaines de  collections d’objets de la vie d’autrefois (le tan lontan, en créole).


Petit conseil en dehors des périodes de vacances passer un petit coup de téléphone pour prévenir de votre arrivée.

Vous aimez visiter un musée pas comme les autres ? Alors un conseil de Wapi ne pas passer à St Benoit sans prendre rendez-vous avec le propriétaire pour déambuler au milieu d’un tas d’objets d’une période révolue, glanés tout au long des années. Rien que les commentaires et la bonne humeur du propriétaire vaut le détour .


Le Temple du Colosse

Situé à Saint-André dans le quartier de Champ Borne.

 

Le temple du Colosse est dédié à la déesse Pandialé. Il fut construit par les engagés indiens au 19ème siècle.
Plusieurs cérémonies dédiées à la déesse karli au mois de juillet, Mariamen le mois de mai y sont célébrées chaque année. Source:https://www.reunion.fr/planifier/

Pour pénétrer dans ce lieu du culte, il est nécessaire de respecter certaines règles telles que se déchausser à l’entrée, ne pas fumer et ne pas porter d’accessoires en cuir.

 

 

Le temple du Colosse a été construit en 1991 sur l’emplacement d’un temple précédent à proximité de l’usine de Nicole Robinet de la Serve .

De forme oblongue sur le modèle des temples du sud de l’Inde, il est dédié à Pandialé.

La décoration polychrome est due à des artistes venu spécialement de Madras.


Un petit plaisir pour les yeux.Un petit coin de paradis …

 

  En savoir plus sur le Vacoa 


Retour au circuit principal pour découvrir la suite

Hell Bourg – les cascades –

Demain nous partons en randonnée tous ensemble, chouette, en plus nous allons faire un pique nique. Direction la magnifique cascade du voile de la mariée prés de Salazie. En attendant la nuit tombe rapidement et le soleil en se cachant derrière les montages nous offre un beau spectacle.

Alors on y va ?? En voiture, il nous faut du repos avant demain.


Le Voile de la Mariée

Juste après Salazie, la cascade du voile de la Mariée se dévoile devant nous depuis la route.

Cette cascade est constituée d’une multitude de filets d’eaux à flanc de montagne. Le spectacle est magnifique vue du parking aménagé le long de la petite route qui relie Salazie au village d’Hell Bourg.

Le mieux, pour en profiter c’est de suivre le chemin de randonnée pour approcher le bassin situé au pied des cascades. Partir du point de vue « officiel » (vers l’arrêt de bus « Château d’eau », environ 1 km après le bourg de Salazie). Il faut compter environ 1h30 de marche pour l’aller et le retour.

Prendre de bonnes chaussures de marche. Une cascade qui se mérite .. après 40 minutes de marche ne compté pas vous retrouver au pied de la cascade aussi facilement il vous faudra traverser un pont suspendu, grimper entre les rochers, traverser les champs de cresson et vous mouiller les pieds en passant au milieu des roseaux .

Le cresson pousse sur des terres humides et surtout dans une eau qui ne dort pas.
Les pentes en bas du Voile de la Mariée à Salazie sont tout à fait indiquées pour cultiver le cresson.

Nous arrivons au pied des champs de Cresson. Chaussures étanches obligatoire …

 

 

 

 

Le sentier serpente entre les cultures de cresson abondamment arrosées par des canaux d’irrigation. Vous rencontrerez des champs de chouchou et des feuilles de songe (l’eau roule sur les feuilles).

Encore cueillis à la main, le cresson de Salazie et réputé pour sa finesse et son gout en bouche. Tous les restaurants de la région l’accommode de différentes façons.

Encore un petit effort et nous seront au pied de la cascade.

Les derniers mètres sont laborieux et hyper glissants, mais le spectacle est à la taille de l’effort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La redescente sera plus soft avec en accompagnement une multitude de fleurs aux couleurs vives .

Un petit casse-croute  sur le bord du chemin et c’est reparti

pour nous la randonnée approche plus des 3H que des 1H40 annoncé sur le guide ….


Hell Bourg – les oiseaux –

Le Tisserin Gendarme

(Ploceus cucullatus)

Au détour d’une petite route notre regard est attiré par d’étrange boule de paille accrochées aux branches des arbres.

Ces oiseaux sont remarquables par la façon de structurer  leurs nids . Le tisserin est très agile avec son bec et ses pattes : il sait parfaitement tisser.Les sites de nidifications réunissent plusieurs nids et sont très bruyants. La femelle pond 2 à 3 oeufs

 

Le nid comprend une chambre principale reliée par un couloir d’accès situé vers le bas. Le nid est fabriqué généralement sur le haut de bambous

 

Dès que le mâle a achevé la construction du nid, il essaie d’y attirer une femelle, c’est le moment de la parade.

En savoir plus sur les oiseaux de la Réunion : http://www.faune-reunion.com/


RETOUR

.

Hell Bourg – La Mare à Poule –

Guide

De Salazie , prendre la route de Hell Bourg – Après un lacet serré de la route , tourner à droite sur la petite route du Fond de Rond-Point – Garer le véhicule au début du sentier à la pancarte – Débuter la montée vers la Mare sur un petit sentier caillouteux .

Quelque chose nous dit que la région est humide ! En venant nous avons aperçu des dizaines de cascades et quand on arrive à la Mare à Poule d’Eau nous sommes sûr que le Cirque de Salazie regorge  d’eau.

Attention Pascal de ne pas glisser…

Encore un petit effort car le sentier grimpe entre gros cailloux et le ruisseau bordé de magnifiques fleurs en forme de chapeau.

0uf !!

Nous voilà enfin arrivée sur les rives du lac. Quel plaisir pour les yeux, encaissé entre les montagnes, le lac est un véritable miroir aux reflets.

Les poules d’eau, qui ont donné son nom à la mare depuis plusieurs centaines d’années sont toujours présentes et on peut les voir de temps en temps chercher leur nourriture sur les berges.


Dublin et les alentours


Dublin est la capitale officielle de la République d’Irlande. Ville cosmopolite, jeune et vivante, Dublin connait un essor sans précédent depuis plusieurs années, et est devenue une ville européenne à part entière, prônant le multi-culturalisme et le dynamisme économique. Les activités ne manquent pas, et cette ville est un véritable paradis pour le tourisme. Voici une présentation de cette capitale haute en couleur mais qui n’en a pas moins gardé son échelle humaine…

Au cœur même de Dublin, se dresse le Temple Bar, célèbre quartier haut en couleur connu pour ses nombreux Pubs et restaurants. Considéré autrefois comme un lieu mal famé, Temple Bar fut rénové dans les années 80 pour en faire un lieu multi-culturel à l’ambiance festive et conviviale.

Tout pour en faire un lieu à la mode où la culture est reine ! Nous vous conseillons la visite du quartier en soirée ou au cours des week-ends : à ces périodes, l’activité de Temple Bar et à son comble, et les Pubs et restaurants sont tous bondés ! Et qui dit bondé à Temple Bar, dit ambiance chaleureuse !

La Guinness est une bière irlandaise fabriquée par la brasserie d’Arthur Guinness depuis 1759. Bière de légende, la Guinness est une stout, dont le goût prononcé a su convaincre bon nombre de consommateurs de par le monde… Bière sombre et épaisse, elle se distingue des autres bières grâce à sa mousse blanche onctueuse, ainsi que par ses arômes caramélisés forts.

Mais les pub’s c’est aussi une multitude de whiskys tourbés, iodés, ou même boisés, vous n’aurez que le choix … à boire avec modération .


N’hésiter pas à flâner dans les petits magasins, ou aller prendre un café dans un petit estaminet ..

Après la capitale, il faut surtout ne pas oublier de visiter à quelques kilomètres seulement, le jardin et le manoir de Powerscout Garden .

Nous reprenons le 4×4 direction la propriété Powerscourt, située près d’Enniskerry dans le comté de Wicklow .


Adresse : Powerscourt Demesne, Enniskerry, Co. Wicklow, Irlande
Superficie : 19 ha

Horaires :

Fermé ⋅ Ouvre à 09:30 (ven.)
La façade est un petit peu austère mais dés passé la porte qui donne sur le jardin nous entrons dans un autre monde celui des parcs florales et Powerscout ne manque pas d’un certain attrait par sa grandeur et ses jardins à thèmes.
Le château et les jardins de Powerscourt sont situés au cœur du comté de Wicklow , la propriété s’étend sur 400 hectares . Promenez-vous dans les immenses jardins et comme nous il faut vous souhaiter une journée ensoleillé pour profiter à fond et faire de belles photos.
Passez le portail pour entrer dans la roseraie.
La roseraie possède également de magnifiques bassins et autres sculptures .Les jardins de Powerscourt sont inspirés de célèbres domaines du monde entier.
Descendons vers le centre de la propriété . Le propriétaire d’origine du domaine de Powerscourt s’appelait Monsieur La Poer, nom de famille d’origine française plus tard anglicisé en « Powerscourt ».
Les jardins de Powerscourt sont inspirés de célèbres domaines visités par Lord Powerscourt, comme par exemple le château de Versailles.
Influencé par les palais et autres propriétés européennes qu’il avait visités, il choisit de décorer les jardins avec des antiquités venues d’Europe.
Ainsi, la fontaine de l’étang « Dolphin Pond » fut importée de Paris par le septième vicomte Powerscourt à la fin du 19ème siècle.
Entrons maintenant dans le parc des grands arbres, Wapi se sent tout petit face à ces mastodontes.
Arrivée au pied, on se sent tout petit,alors Wapi lui est plutôt un « minimoys » comme dans le film de Luc Besson.

Vous aimez le jardin Japonnais? . Et bien celui-ci est de taille.