Archives de catégorie : Alsace Lorraine

Alsace -Bergheim-

Charmante cité médiévale cituée entre la haute et  la basse Alsace.

Moi ce qui m’attire c’est le jardin des Sorcières. Un ours n’a pas peur … de toute façon je ne les aies pas vue, juste des plantes médicinales du moyen age.

 

Bergheim, cité chargée d’histoire, s’ouvre aux visiteurs après avoir traversé les remparts qui entourent la ville. Ne pas oublier de visiter  l’église, la mairie, le vénérable tilleul millénaire à l’ombre duquel se déroulaient les fêtes populaires dès 1300, ou le beau cadran solaire du début du XVIIIe siècle dont l’inscription au sens profond « Sicut umbra fugit vita » ; comme une ombre fuit la vie.. En savoir plus sur l’histoire de la ville

En 1997, la Société d’Histoire de Bergheim crée un lieu interactif retraçant l’histoire des procès de sorcellerie jugés à Bergheim entre 1582 et 1683, présenté sous forme d’une exposition permanente et évolutive.

 

 

 

 

L’église a été vraisemblablement construite entre 1320 et 1347

Sur la route des vins, entouré de ses remparts, elle reste encore relativement préservée des touristes. Le centre ville comporte de nombreuses et très belles maisons de vignerons. Depuis le sommet des remparts, superbement conservés, vous pourrez admirer les coteaux du vignoble, surplombés par le château du Haut-Koenigsbourg.

La promenade des remparts de Bergheim

 

 

 

 

 

 

 


Suite vers Gueberschwihr

 

 

 

Retour aux voyages de Wapi

Alsace -Gueberschwihr –

Gueberschwihr, petite cité médiévale pittoresque, située en plein milieu d’un vignoble , blottie à flanc de coteaux dans un écrin verdoyant, elle a gardée son charme d’antan . voici quelques images de notre visite, toujours une interrogation subsiste, sur le fronton de l’église nous retrouvons ce curieux cadran solaire , mais ce n’est pas la seule intrigue, l’arrière de l’église nous réserve une surprise.

Le temps n’est pas de la partie mais ce village fleuri mérite le détour. Gueberschwihr date du VIIIe siècle. A l’ époque (XIe siècle) de nombreux nobles y installèrent leur résidence signe de la richesse du terroir, le village est maint fois pillé lors des guerres. Je vous invite à découvrir son riche patrimoine parmi les maisons à colombages et les porches sculptés.

 

Si vous êtes fan de votre GSM, alors faite le circuit géocaching « Gueberschwihr, pittoresque et médiéval » et partez à la découverte de Gueberschwihr de manière ludique ! Seul, en famille ou entre amis, passez un agréable moment grâce à cette chasse au trésor des temps modernes (info site de Gueberschwihr)

 

 

 

 

 

 

L’église Saint-Pantaléon : elle a été construite au XIIe siècle.

Suite à l’épidémie de peste entre 1337 et 1348, saint Pantaléon s’impose petit à petit comme le saint patron de l’église. Autrefois située dans un cimetière fortifié, l’église Saint-Pantaléon ne subit que peu de transformations jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Le choeur, entouré de deux chapelles latérales fermées par des absides, était construit au-dessus d’une crypte. Une tour, haute de 36 mètres, couronnait la croisée de transept. En 1835, l’église est jugée trop petite. Le choeur, les absidioles, les collatéraux et la crypte sont détruits et une nouvelle église est construite. Dès 1850, des fissures apparaissent sur le nouvel édifice qui est menacée de ruine. L’église est à nouveau reconstruite entre 1874 et 1878. Seuls le clocher roman et le croisillon nord sont conservés. Une nef plus vaste est construite côté sud. ( information récupérée sur le site de la ville)

Rappelez vous , voici notre première énigme , encore ce fameux cadran solaire, mais son fonctionnement semble complexe.

 

 

 

 

La deuxième énigme ce trouve derrière l’église quelle sont ses étranges tombes…

Voici un début de réponse trouvé sur le site de la ville : Derrière l’église, il subsiste quelques arcades de la chapelle Saint-Michel qui était un ancien ossuaire.


J’ai trouvé un nouvel ami au détour d’une ruelle, René la taupe.

Aller, bisous René et en avant pour la suite de notre périple en Alsace , direction  la nécropole de sigolsheim

 

 

Ou bien retourne à la première page

Alsace -Rouffach-

Le temps n’est pas de la partie , mais quand même cette petite ville proche de Colmar mérite bien d’y trainer mes pattes. sais-tu Ce que veut dire Rouffach ?  La création de la ville remonte à l’époque romaine, elle se nomme alors Rubeaquum (eau rouge), en raison de la présence d’une source d’eau, ferrugineuse. La ville possède un intéressant centre historique, avec de très beaux monuments bien conservés. Déambuler dans les ruelles est d’autant plus agréable que peu de touristes les fréquentes. 

A visiter et à voir à Rouffach


Le centre ville avec ses belles maisons typiques, et surtout de très belles façades.

 

 

 

 

 


Notre Dame de l’Assomption : cette très belle église en grès jaune est d’un style original. En effet, l’église originelle de style roman, a été fortement modifiée au fil du temps pour donner finalement ce curieux mélange de style roman et gothique.( info de http://www.alsace-passion.com/rouffach.htm)

Il y a sur l’une des faces un bien curieux cadran solaire avec des mois et le sigle infini, malheureusement malgré nos recherches sur le net nous n’avons pas trouvé d’explication de son fonctionnement, donc si quelqu’un en à, nous sommes preneur.

Faites le tour de l’église par le Sud. Le portail Sud, roman, date de la première église il possède la tête de Christ. Au-dessus du portail, quelques bas-reliefs romans.

 

 

 

 

 

 


Direction l’école, un très beau bâtiment,né le 1er Janvier 2010 de la réunion des deux établissements de l’enseignement et la formation professionnelle aux métiers de l’agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires du Haut-Rhin. Nous ne sommes pas là pour étudier mais plutôt attiré par de mystérieux claquements… Il s’agit en fait de centaines de Cigogne qui ont élues domicile sur les toits du bâtiment mais aussi dans toute la ville.

 

 

 

 

 

 


J’espère qu’il ne mange pas de l’ours …


Suite vers Bergheim

 

Retour aux Voyages de WAPI

Alsace -Colmar-


La Cigogne m’a déposé en ce mois de mai 2021 en Alsace pour un petit Road Trip de 3 jours, nous commençons par une visite de:

Colmar

 

 

 

.

Colmar est une ville du Grand Est,  à proximité de la frontière avec l’Allemagne. Sa vieille ville est dotée de ruelles pavées, bordées d’édifices médiévaux à colombages ou du début de l’époque Renaissance.

C’est une étape incontournable avec ces petit quartiers typiques et ses nombreux monuments. Afin de vous donner l’envie de visiter , voici quelques points essentiels . Pour notre part nous avons trouvé un hôtel très prés du centre ville mais assez en retrait pour être au calme Novotel suite 27 rue Bartholdi prix raisonnable et très grande chambre.

Si vous vous rendez à l’office du tourisme, demander le plan de la ville avec son circuit touristique et son parcours historique et culturel.

 


La petite Venise

Dommage que le temps n’était pas de la partie, c’est certainement le point de vue le plus photographié de Colmar. De ce petit pont, une vue magnifique sur la Lauch bordée de très belles maisons à colombages.


Rue des marchands

Cette rue comprend le plus bel ensemble de maisons à colombages, et pan de bois, la maison la plus connues est la maison PFISTER au n°11. Construit en 1537. Les partie peintes sont des représentations des scènes bibliques,allégoriques, et des représentations des empereurs.

 

 


La maison Zum Kragen au n°9 accolée à la maison Pfister est connue pour la statue de bois polychrome représentant un personnage barbu en tenue renaissance.


La Cathédrale

Bien que toujours appelé ainsi, elle n’a eu le tire que durant la révolution, il s’agit d’une collégiale consacrée à Saint Martin. La tour culmine à 71 mètres.


La Maison des Têtes

Voici une curiosité de la ville qui ne passe pas inaperçue!,ce monument historique situé au 19 rue des têtes fut édifié en 1609 pour un marchand influent.

Elle est ornée de 106 petites têtes humaines qui vous font la grimace.

 

 

 

 

 

 


Le marché couvert

Clic pour la suite vers Rouffach

 

 

Retour vers les voyages de Wapi

Nancy -le défilé-

Portfolio with this ID doesn't exist.

Deuxième jour, le beau temps pointe son nez et la température chute vertigineusement. Pas grave,  le soleil est au rendez-vous, et la place principale encore déserte de monde a cette heure, joue avec les rayons du soleil, mais bientôt elle sera noire de monde pour accueillir le défilé de la Saint Nicolas .

Nous avons le temps de faire une petite visite à la basilique Saint Epvre.C’est à l’évêque de Toul Saint Epvre, évangélisateur zélé, que l’on dédia la paroisse primitive de la ville vieille. Nancy ne l’engloba en ses murs qu’à partir du XIIIème siècle. Plusieurs édifices se succédèrent en bordure de la place du marché dominée par la tour de la basilique. Ce beffroi faisait office de tour de guet où se réunissaient les représentants de la municipalité et où l’on conservait les archives.

L’édifice, délabré au 19e siècle, fut démoli en 1863 pour laisser place à l’église que vous voyez maintenant. Ce somptueux sanctuaire ne date que de la seconde moitié du 19e siècle… une époque où l’art gothique reprenait ses lettres de noblesses grâce à des hommes comme Victor Hugo, Viollet-le-Duc.

De nombreux stands à thème vous offre des spectacles de rue, des jeux à l’ancienne, des concerts, bref c’est la fête …Clic sur les dossiers pour voir le contenu.

La place centrale est maintenant noire de monde. Nouveauté 2017, un nouveau spectacle de vidéo-projection ‘Rendez-vous de Saint-Nicolas » d’une durée de 8 minutes invitera le public à redécouvrir la légende des trois enfants tous les soirs du 24 novembre 2017 au 7 janvier 2018.

Direction maintenant le village de noël pour quelques clichés et une petite restauration peu ordinaire.

Et voila un très bon Week-end

Clic pour retourner a la page Nancy



 

Direction la liste des voyages de Wapi

Nancy (la Saint Nicolas)

Dans l’Est de la France, en hiver, le moment fort est les Fêtes de Saint-Nicolas à Nancy .

Fête traditionnelle lorraine, c’est à Nancy que la Saint-Nicolas est fêtée avec le plus de faste et de gaîté. Les festivités  se déroule en général le premier week-end de décembre : journées populaire, de défilés, de musique, de chars, de bonbons, chaque année autour d’un thème différent tiré d’une page d’histoire de la Lorraine. Chaque année, Nancy reçoit également un invité d’honneur qui partage cette tradition avec la Lorraine. Cette année se sera la Belgique .

Premier jour, nous arrivons le vendredi pour prendre place dans notre hôtel situé seulement à une centaine de mètres de la fameuse place Stanislas.

Aux angles de la place des fontaines surgissent derrière de magnifiques grilles .

  • Les fontaines de la place
    Les fontaines de la place

Juste à coté de la place se trouve l’un des plus grand parc de Nancy.Fondé par Stanislas, la Pépinière n’est pas seulement un parc, c’est avant tout une Pépinière Royale qui s’étend sur 23 hectares au cœur de Nancy.    

Mais entrons dans la vielle ville qui semble bien calme avant l’agitation de la fête demain à partir de 10H00.

La nuit est maintenant tombée, les sapins s’illuminent et le monde commence à affluer vers les petits villages de noël.

Pas mal le premier vin chaud de la saison, mais maintenant je ne sent plus mes griffes car la température a chuté très rapidement, nous allons regagner notre tanière pour une bonne nuit de sommeil car demain c’est le grand jour de la fête.

Clic pour le deuxiéme jour