Archives de catégorie : Portugal OffRoad

Portugal Off Road (étape 3)-La frontières, Est Portugal

Et voilà, frontière passée ce matin de bonne heure, direction plein sud le long de la frontière Espagnole.

 

 


La végétation change énormément, les pistes sont de plus en plus en mauvaises états et cela nous ralentit quelque peu. Nous allons quand même essayer d’atteindre notre prochaine étape.

Hors des sentiers battus, le village de Mertola, au Portugal, est à couper le souffle avec sa rivière, son château et la variété historique de ses influences architecturales.

Église de  Mertola – Igreja Matriz

À l’origine, c’était une mosquée. La mosquée de Mertola a été érigée au 12e siècle.
Cependant, lorsque Mertola a été intégrée au Royaume du Portugal en 1238, elle a été légèrement modifiée et est devenue une église consacrée comme église de Sainte Marie (Igregja Matriz) par l’Ordre de Santiago. Info sur le site https://zigzagvoyages.fr/village-mertola-portugal/#t-1608563608429 )


Château de Mertola

Juché au sommet de la colline, vous pouvez visiter le château de Mertola.
Une fortification avait déjà été construite pendant la période islamique, mais il ne reste que la base de quelques tours et le système d’entrée courbe. À la fin du 13eme siècle, un château chrétien a été érigé pour établir le siège de l’Ordre de Saint-Jacques et la résidence des gouverneurs.

À partir du 18ème siècle, le château a perdu sa fonction militaire et a été déclaré abandonné.
Aujourd’hui, le château et l’église sont tous deux des monuments nationaux.


Les vestiges

Lobjectif de ce lieu, situé dans le centre historique de Mértola, est la mise en valeur et la conservation des vestiges archéologiques . Ceux-ci figure sur la liste nationale pour l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. De magnifiques mosaïques ont étaient retrouvées presque intactes.


La ville

Les gracieuses maisons blanches se perchent sur le Guadiana, vous trouverez encore le charme d’un musée vivant qui vous attend.

Pendant votre promenade à travers le tracé irrégulier des rues, demeuré intact depuis l’époque médiévale, parcourez des pages de l’histoire de cette ville qui à été Romaine, Arabe, Ville ecclésiastique avec l’ordre de Saint-Jacques et enfin Portugaise .

Il est temps de repartir pour notre bivouac …


Mais avant un petit détour par les gorges et les cascades de Pulo do Lobo

Un accident géomorphologique des plus fantastique de tout l’Alentejo. Pour bien comprendre, nous devons remonter jusqu’à la dernière glaciation …

Appelé glaciation de Wurm, qui a donné lieu, dans sa phase finale, à une baisse du niveau de la mer.

A cette époque lointaine, dans l’embouchure du fleuve que nous appelons aujourd’hui Guadiana, une chute d’eau a dû se former qui, comme résultat d’une vague d’érosion régressive, a avancé lentement, en creusant un nouveau lit à l’intérieure de l’ancien lit du fleuve. Continuer la lecture de Portugal Off Road (étape 3)-La frontières, Est Portugal

Portugal Off Road (étape 2)-La piste des Dolmens

Dans cette partie du Road-Book nous arriverons au travers des forets d’eucalyptus et des lacs en flirtant avec les cimes des montagnes, vers l’histoire de nos lointains ancêtres. Nous sommes toujours en Espagne et la frontière avec le Portugal approche

Les forêts servent de refuge à des espèces animales parmi lesquelles prédominent le cerf, le lapin et le sanglier .

Si vous n’aimez pas la poussière éviter donc les pistes de la région, car la fine poussière blanche des pistes Espagnoles rentre par la moindre interstice, de préférence utiliser la clim et fermer vos vitres…

Reprenons la piste, nous sommes à quelques kilomètres de notre but.Nous y voilà, en prenant la piste de droite et en passant au travers de quelques buissons épineux que votre peinture apprécie beaucoup, nous arrivons sur le site des dolmens de POZUELO.

Il s’agit  d’un groupe de onze dolmens relativement éparpillés.

  • La Veguilla

Riscal , Los Rubios et Gil Martin complète le site avec chacun une tombe.

En route pour notre dernier bivouac en Espagne, demain nous traverserons la frontière avec le Portugal.

 

Pour cette dernière étape Espagnole nous recherchons un petit bivouac sympathique au bord d’un lac,

c’est presque à la nuit que nous trouvons enfin notre havre de paix mais le hic , c’est que le terrain est un bon peu en pente ….


suite de notre parcours « étape 3 »; le passage de la frontière.

 

 

 

 

Retour sur la page du Portugal

Portugal Off Road (étape 1) Les mines

 

 

 

Osborne le fameux Taureau Espagnol, c’est une énorme silhouette fabriquée à l’origine comme panneau publicitaire par le groupe Osborne. On le trouve sur tout le territoire espagnol, à des endroits stratégiques, le long de routes très fréquentées, souvent sur des collines pour que sa silhouette se découpe sur le ciel et soit vue de loin.

Un top départ peu après Séville, nous prenons les pistes en direction du Portugal et de Rio Tinto l’un des grands centres miniers encore en  activité.

Une région riche en petits villages blanchis par la chaux et couronnés souvent de magnifiques édifices.

 

 

Les pistes se transforment très en fine poussière qui pénètre dans le moindre interstices de votre 4×4 . Des grands portails d’Hacienda jalonnent le parcours.

Cette région présente une surprenante variété de paysages, du chêne vert au chêne-liège en passant par des zones totalement désertiques.

Le centre Minier de Rio Tinto

Le bassin de Rio Tinto constitue une des exploitations minières qui compte parmi les plus importantes du monde. Site naturel et minier, il est l’un des plus insolites de l’Andalousie.
Rio Tinto est localisé, dans la Province de Huelva, sur les contreforts de la Sierra Morena, dans la municipalité de la Minas de Riotinto. La Province d’Huelva a un passé minier remarquable et très ancien puisque la première exploitation à Rio Tinto remonte à plus de 2000 ans.

 

 

 

 

      En grande partie cette mine extrait du minerai de fer d’où le dégradé de couleurs rougeoyantes.

Un petit conseil, essayez d’arriver en fin de soirée ou en tout début de matinée, la lumière du soleil radian fait ressortir les contrastes de rouge à l’optimum . Un décor presque martien par endroit et si comme nous, vous avez un 4×4, aventurez vous sur les pistes qui partent de la mine principale à la découverte de rivière couleur vin et aux anciennes structures de mines désaffectées.

La forte concentration de minéraux dans les environs,  fait  que le moindre cours d’eau est saturé de composants chimiques. Cela donne  une couleur rougeâtre très caractéristique.  Toute la faune et la flore sont très impactées. En fait, il est très difficile de voir des oiseaux à proximité. C’est le résultat de l’action du soufre avec et des métaux lourds de toutes sortes, du fer jusqu’au cuivre en passant par le manganèse.Ces dernières années, Minas de Riotinto a été contrainte d’évoluer.  Pour exemple, l’excellent musée minier . La visite guidée est combinée avec celle de la mine et permet de découvrir de fabuleuses pierres aux couleurs éclatantes.Installé dans le bâtiment qui servait d’hôpital à l’entreprise Río Tinto Company Limited , il s’agit du premier musée de la péninsule consacré à l’histoire de l’industrie minière et de la métallurgie.

D’innombrables pièces liées à l’industrie minière et à la métallurgie de toutes les époques y sont présentées, ainsi que des éléments de l’archéologie industrielle aussi emblématiques que le « Wagon du Maharaja », le wagon à voie étroite le plus luxueux du monde, construit pour la reine Victoria d’Angleterre


Bien, nous voilà reparti pour la suite de notre périple, direction la frontière pour une descente plein sud le long des forêts d’eucalyptus, mais avant le site archéologique de POZUELO

 

Retour sur la page du Portugal